lundi 29 décembre 2008

La fin 2008 approche!

Je me prépare mentalement à mon bilan personnel en écoutant 105,7. (Merci Danielle ;) )

Tout plein de pensées me passent par la tête; je viens de finir de laver les planchers et je suis toujours aussi poche pour me servir d'une serpillère. Me servir de cette chose me fait tellement sacrée... Déjà que faire le ménage était pour moi un moyen de me défouler alors quand tout va bien le tour est loin! Alors faut frotter beaucoup plus fort! Avez-vous déjà réussi à rendre beau un plancher en bois flottant? Donnez moi le truc si vous en avez un!
J'ai toujours acheté les "outils pour me faciliter la vie" . Il y des compagnies qui ont compris que faire le ménage n'était pas nécessairement un don que tous les humains possèdent. J'avais adopté la marque Vileda. Je sais pas si cette compagnie est en France mais je vais trouver l'équivalent de ma "mop "québécoise.

Je suis revenu au bon vieux vinaigre blanc comme produit de nettoyage. Lorsque j'en ai trouvé à l'épicerie, j'ai pris la bouteille dans mes mains et j'avais l'air probablement un peu simple. En effet, cette une bouteille de 100 cl avait écrit dessus: vinaigre alcool cristal. Bon Ok. Le pourcentage 8 %. Alors là, je suis étonnée. Au Québec, on trouve du 6% si je me souviens bien, que dans le temps des marinades. Ou presque.

Bon le prix ici est .037 centimes. Ça revient au même. Dommage que je ne fasse plus de marinades. Je sais plus à qui j'ai donné mon livre de conserve Bernardin.

Tellement de choses que j'ai laissées derrière moi. Je n'ai toujours aucun regret, sauf parfois un petit serrement. Parfois des larmes. Regarder devant, penser aux belles choses qui nous attendent, le confort d'être avec quelqu'un qui nous comprend, qui nous ressemble tant. Ça valait le coup. Bon! Aille! Je me suis éloignée de mon ménage! Et c'est pas le temps de mon bilan!

2 commentaires:

Danielle a dit...

La maudite serpillière!!!!!!! Heureusement, mon chum a trouvé un genre de moppe... pas vraiment aussi épaisse et grosse que celle dans mon souvenir... quand je pense que j'en ai eu une pour la vaisselle!! Parfois, je regrette quand même tous ces objets laissés derrière moi... tous ces livres, ces bibelots, ces objets accumulés pendant 31 ans et qui avaient, pour une bonne partie, une signification sentimentale que je ne pourrai pas transmettre à mes enfants... C'est l'équivalent de ton petit serrement... On ne se rend pas compte!! Une chance que l'on soit heureuses avec celui pour qui on a tout laissé!!! Une chance!!!!

Taz a dit...

Oui, c'est réconfortant...