mercredi 28 janvier 2009

Objectif projet individuel

Le soir de mon dernier message j'ai été violemment attaqué par la bronchite de mon Amoureux...J'ai évidemment passé les jours suivants les 4 fers en l'air comme on dit. Hier j'ai mis le nez dehors grâce à mon rendez-vous O.P.I. Je ne l'ai pas regretté il a fait si beau (13) comme aujourd'hui d'ailleurs. C'est très bon pour le moral.

L'Anpe est fort pour vous faire suivre par un organisme. Tous les projets portent un nom différent. Moi jusqu'à' maintenant j'ai participé à deux d'entre-eux. La durée maximun est de 3 mois.

Vous vous demandez sûrement, gang de curieux, qu'est-ce que je fais à ces fameuses rencontres?

1ere rencontre: Signature du contrat d'accompagnement et un peu de blabla avec la dame qui cherche les papiers nécessaires à remplir.

2ieme rencontre: Des tests (très longs) qui vont me dire si je suis entrepreneure, sociale, artistique etc... (À noter que ces tests je les avais fait lors du premier projet)

3ième rencontre: Analyse et interprétation des tests. C'est reparti pour un petit dernier, sur un logiciel cette fois qui va analyser les compétences acquises dans mon métier et les transférer vers d'autres.

4ième rencontre: On me rassure en me disant que je ne m'étais pas trompée de branche dans ma vie; je suis bel et bien une technicienne en contrôle qualité dans l'âme.

5ième rencontre: La dame cherche sur Internet du travail pour moi en agroalimentaire. Pendant ce temps je la regarde.

6ième rencontre: La dame cherche une formation pour que je devienne une technicienne de laboratoire. Pendant ce temps je la regarde.

7ième rencontre: On me change de conseillère. Elle ne connait pas mon dossier, je résume. Elle cherche pour moi sur le site de l'Anpe (!) pendant ce temps je la regarde. Ça bouge plus par contre dans son bureau; une de ses collegues vient la voir à quelques reprises pour lui parler, le téléphone sonne, j'ai pas le temps de m'ennuyer!

8ième rencontre: Elle cherche des formations. Tiens une licence en .... ça vous dirait? Ou bien attendez, et elle cherche et cherche toujours sur Internet et moi je la regarde.

9ième rencontre:J'avais un devoir à faire; appeler à l'université pour m'informer des couts ect...
Mais cette option n'est pas envisageable, il faut que je travaille j'ai besoin de fric. Elle me répond:
- Bien sur, je comprend. Bon, vous savez c'est pas facile. Les employeurs veulent le beurre, l'argent du beurre et la laitière". Sa phrase fétiche. Je vous conseille de faire des candidatures spontanées.
Et me voici de retour à la case départ!

Une autre rencontre pas du tout enrichissante, au cours de laquelle j'ai pu la regarder ouvrir ses courriels sur Yahoo, ouvrir Facebook et voir que l'on avait écrit sur son mur et répondre sur le mur de la personne qui lui avait écrit. Répondre au téléphone et régler des situations avec d'autres clients.

Dommage que ça ne soit pas plus productif. Tout ce qu'elle fait c'est refaire ce que j'avais déjà moi même accompli chez moi. Et elle le sait. Mais bon ça fait rouler la boîte...

4 commentaires:

Anonyme a dit...

Wow, comme ils sont incompétents!!
Tu es obligée d'aller les voir?
J'en reviens pas à quel point elle a manqué de classe en allant voir son Facebook!!
isaboulexx

Taz a dit...

Oui c'est un secret de polichinelle tout cet argent gaspillé... Non je n'y suis plus obligée ayant été radiée comme chercheur d'emploi, mais ça me force à sortir de ma bulle!
xxx

Docteur Maman a dit...

Et ce sont les contribuables qui paient pour ces programme? C'est partout pareil alors!

Et comment peut-on être radiée comme chercheuse d'emploi? Je dois avoir manqué un bout de l'histoire, mais j'espère que c'est moins grave que ça sonne!

En tout cas, au moins, à force de faire les tests tu vas être VRAIMENT sûre d'être dans la bonne branche... même si tu ne trouve pas de boulot.

Taz a dit...

Ça m'a fait rire la première fois que j'ai entendu la phrase; vous êtes radié... En effet ça sonne grave. Et les gens paniquent. Dans mon cas mon visa est expiré et j'attends mon titre de séjour. Je suis dans un entre deux. Je n'ai plus le droit de me chercher de l'emploi depuis décembre. Donc je suis radiée de l'ANPE et de l'ASSEDIC. Pour le programme je vais laisser tomber, je donne ma place à ceux qui en ont besoin S'ils existent!!!