vendredi 2 janvier 2009

Bon ben 2008 est fini

L'adaptation en France fut quelque peu cahoteuse, surtout au niveau professionnel. Après mes deux expériences dans 2 branches différentes (agriculture production et nettoyage d'immeubles) j'en suis ressortis un peu dégoutée. L'attitude des patrons envers leurs employés est totalement différente de ce que j'ai pu connaître avant.

Ensuite la valeur du dollar canadien. Mes REER déjà diminués par une remise aux impôts au moment du retrait, furent amputés du tiers de ce qui restait après conversion. Par contre, ça aurait pu être pire si je les avais pris après le mois d'octobre. Il m'en reste, mais comme tout le monde, la crise a fait mal au peu qui me reste.
La visite d'amis au mois de juillet a été une vrai belle surprise. Trois jours de fou rire, de plaisir à leur faire découvrir un petit bout de ce coin de pays.

La visite de ma mère et ma tante ainsi que de ma Meilleure Amie! Encore une bouffée de chaleur. Mais là par contre, j'ai pas profité au maximum. Dommage, j'ai pas su gérer mon excitation. J'étais trop sur un nuage. Bon c'est normal, je me mariais en même temps. Événement que je n'aurais jamais cru possible dans ma vie!
Grâce à ma mère et ma tante j'ai retrouvé le goût de cuisiner. Enfin! Par contre leurs qualités" madame Blancheville", n'a pas développé le mien (faut pas croire aux miracles non plus!)

J'ai eu des nouvelles des membres de ma famille que j'avais perdus de vue. C'est fou, on habite le même pays on perd le contact, et paf tu déménages et là tu te bouges le cul pour avoir des nouvelles de tout le monde et même découvrir de mignonnes cousines que je n'ai jamais rencontrées.

Internet. Qu'est-ce que j'aurais fait sans mon portable? Quel outil merveilleux, qui m'a permis de garder le contact, mais aussi de m'en faire des nouveaux. Les expats. Avec générosité elles (je sais il y des hommes expats aussi mais ça me rejoint pas...) écrivent les moments, les expériences qu'elles vivent. Je ne laisse pas souvent de commentaires, mais quotidiennement je les visite.

J'ai l'impression d'être le bébé des expats, avec ma petite année derrière moi! Mais d'autres vont faire le saut et je deviendrai au fil des années une petite vieille expat!

J'ouvre bien grand la porte à l'année 2009, prête à vivre des moments merveilleux. Me servir de ma force de caractère qui m'a si bien servie pour arriver jusqu'ici et ne pas me laisser impressionner par une culture différente de la mienne! Héhéhé

Merci à tous ceux qui me lisent en ce moment. Ce blogue qui était au départ un moyen de donner des nouvelles à ma famille, maintenant il me permet de prendre du recul. Savoir que vous êtes là me fait beaucoup de bien.

3 commentaires:

Danielle a dit...

Quel joli texte!!! Ca fait plein de belles choses en un an qui viennent contrebalancer les déceptions et difficultés bureaucratiques qui s'estomperont un peu à mesure que ta qualité d'expatriée prendra de l'âge... Je t'embrasse!!!
D'une petite vieille expatriée!!!

Docteur Maman a dit...

Bonne année chère Taz! Et lâche pas la patate comme on dit chez nous!

Je suis sûre que 2009 va t'apporter plein de positif! :o)

Taz a dit...

Merci les filles!
La bureaucratie me fait tellement ... Encore un mois d'attente pour le permis de liberté! J'ai hâte de me sentir utile!