vendredi 16 janvier 2009

Mes lingettes démaquillantes

Je suis pas super bonne en couture. J'arrive à re-coudre des boutons après des mois de tergiversations. Mais la j'ai enfin pris mon courage à deux mains (ainsi qu'une vieille polaire et une sortie de bain à mon Amoureux) pour fabriquer mes lingettes démaquillantes!

Pourquoi?
1) Parce que j'en utilise au moins 5 par jour et que je ne peux pas utiliser une débarbouillette à la place.

2) J'ai beaucoup de temps libre entre mes rencontres pour mon OPI (ça nécessite un autre post) et le ménage de la maison...

3) J'ai besoin d'être créative, ça me rend de bonne humeur!

Alors voici mes petites créations:


Je sais on dirait des biscuits! Mais j'avais pas trop le choix des couleurs comme je commence par faire un essai avec la polaire et la ratine en plus c'était tout ce que j'avais. J'ai même trouvé une boîte pour les ranger (non pas celle dont je te parlais hier soeurette) et je ne sais pas trop comment la customiser!

Ici je viens de faire une grosse blague à moi même, parce que je DÉTESTE utiliser des mots comme celui-ci. Et pendant 10 minutes cette semaine j'ai chialé contre un reportage en entendant le mot cranberry utilisé par tous et chacun pour en vanter les mérites.

Dans wiki:

Dénominations [modifier]

Au Québec, on dit aussi atoca ou ataca, son nom en langue iroquoise.

En France, on nomme cette plante également grande airelle rouge d’Amérique du nord[1]. On constate de plus en plus que le terme anglais « cranberry » est en train de s'imposer en France du seul fait que l'industrie agroalimentaire (en particulier, l'industrie laitière) et l'industrie cosmétique le préfèrent à son équivalent français[2]. "Cranberry" provient du mot "crane" qui signifie "grue" parce que ses fleurs, au début de la floraison, poussent vers le sol et ressemblent à une tête de grue.


Bon je me suis éloignée de mes lingettes. Alors je fais des essais de tissus dans un premier temps, ensuite je passerai à une production plus importante pour en donner à ceux qui veulent essayer avant de l'adopter!

2 commentaires:

Docteur Maman a dit...

Je ne me maquille pas, et je fais partie de ces hérétiques qui ne se lavent jamais le visage à part dans la douche (tu as deviné: j'ai la peau très sèche). Mais je suis toujours enchantée de voir des versions "maison" de trucs pour lesquels on dépense plein d'argent en faisant en plus du gaspillage quand il s'agit de trucs jetables.

Bref, c'est une super idée! Et puis je sais bien qu'un jour je n'y échapperai pas et que je voudrai cacher ma cinquantaine et la camoufler en début quarantaine... alors je retiens l'idée! :o)

Ah oui, et côté canneberge: ils sont fous ces français!!! Il existe un mot dans leur langue, et ils ne sont pas foutus de l'utiliser! Vraiment, ils n'auront jamais fini de m'ébahir...

Taz a dit...

J'ai évidemment trouvé l'idée sur Internet ; Et ton idée des sacs magiques est vraiment intéressante... Faut juste que je me trouve une machine a coudre!

Ma soeur me disait par contre qu'à Montréal le phénomène franglais allait en augmentant... On est pas sorti du bois!