jeudi 25 septembre 2008

Y'a des jours comme ça

Où le soir collée sur mon Amoureux, petite crise de larmes. La fatigue, les nerfs, le découragement. Résultat le lendemain: Congé! Congé de tout! Je me suis levée à 11h00, je suis restée en pyj toute la journée, parlé au téléphone avec ma mère, surfé sur le net... Que c'est bon d'arrêter de penser pendant quelques heures.

2 commentaires:

Danielle a dit...

Ah oui, comme tu as raison!! Se replier sur soi pendant quelques heures et ne plus penser qu'au repos et à ce qui nous fait envie là, maintenant, sans se creuser la tête!!!! Bisous, ma chère!!!

Taz a dit...

Merci Danielle, t'es super fine de passer par ici!