mercredi 4 février 2009

OPI suite et fin.

Enfin!!! Et même ça me coutait d'y aller, mais la dame voulait faire un bilan. Alors j'ai dit oui à son rendez-vous. Mais je l'attendais avec une brique pis un fanal. Avant de partir, je me suis donnée le droit de faire un esquisse de sourire durant la rencontre et c'est tout (parce que lorsque l'on sourit trop comme moi, on se fait souvent prendre pour des caves) malheureusement, j'en ai fait 2 grands (ou l'on voit les dents) :(

Elle n'a pas trop compté de menteries, a vérifié ses courriels sur Yahoo, a résisté à Facebook même si elle avait beaucoup d'écrits sur son mur, a cherché du travail pour moi sur le site de l'ANPE et regardé pour des formations à distance. Ha oui! Elle a aussi appris que l'anglais n'était pas ma langue maternelle et là elle ne me croyait pas, d'où un de mes sourires.

Elle était désolé que ça n'ai rien donné. Sûrement pas autant que moi. Elle ne savait toujours pas que j'étais radiée comme chercheur de rêves car elle croit que ma conseillère en emploi va m'appeler pour faire un suivi. Et bien non! Et comme je suis pas fine, je trouverais ça drôle que cet organisme ne soit pas payé à cause de ça.

5 commentaires:

Docteur Maman a dit...

Quoi, ta langue maternelle c'est pas l'anglais? Mais t'es canadienne non??? mdr Ils sont trop rigolos ces Français parfois. (pas juste eux d'ailleurs, c'est comme ça ailleurs dans le monde, mais en France on s'attend plus à ce qu'ils sachent que le Québec est francophone...)

Et bien au moins, maintenant c'est derrière toi. Mais je ne comprends toujours pas l'histoire de la radiation (comme chercheuse d'emploi), c'est lequel de tes billets que je devrais lire?

Anonyme a dit...

Que faire? Que dire? Je t'aime.

Taz a dit...

Heuu, je crois que j'ai été discrète au sujet de la lettre que j'ai reçue de l'Anpe. J'étais trop préoccupée par la perte de ma carte de guichet au début du mois de décembre. En fait, j'étais inscrite à l'OPI en novembre et mon visa vacances(!)-travail se terminait le 17 décembre. Ma demande de titre de séjour a été déposée, mais je ne l'ai toujours pas reçu. Si je l'avais eu avant le 17, je n'aurais pas été radiée comme chercheuse d'emploi. En ce moment je suis donc une sans papier! Donc normalement, je n'aurais pas eu droit de poursuivre ce fameux projet à la recherche d'emploi puisque je n'ai pas le droit de travailler!

Docteur Maman a dit...

Ah bon! Je comprends tout.
Et donc si tu finis par recevoir la réponse, tu seras dé-radiée, j'imagine.

Taz a dit...

Si je vais les voir avec mon titre de séjour, oui. Mais bon, je n'y suis pas obligée, car je ne reçois pas d'indemnisation...Pis leurs projets comme tu peux le constater sont plus une perte de temps qu'autre chose. Alors je vais laisser ma place à d'autre!